2 000, 5 000, 10 000 euros, plus ? Les Français s’apprêtent à élire leurs futurs eurodéputés pour une durée de cinq ans. Rémunérations, indemnités, dédommagements : quelle somme d’argent gagnent-ils par mois ?

Un député européen, qu’il soit français, espagnol ou allemand perçoit la même rémunération mensuelle : 10 075,42 euros bruts soit de 7 853,89 euros après ponction de l’impôt européen et des cotisations sociales. Ces informations sont publiques et mentionnées sur le site du Parlement européen. À titre comparatif, les députés français reçoivent 7 637,39 euros brut selon le site de l’Assemblée nationale.

En plus de leur salaire, les élus européens perçoivent deux types d’indemnités. La première est celle liée aux frais généraux et s’élève à 4 950 euros par mois. Elle vise à couvrir les frais de gestion de la permanence du député dans son État électeur (téléphone, internet, équipements informatiques,…). Celle-ci est réduite de moitié « s’ils assistent à moins de la moitié des séances plénières au cours d’une année parlementaire (de septembre à août) sans justification valable ».

Indemnités, frais et pension de retraite
La seconde enveloppe d’indemnités sert notamment à couvrir les différents frais relatifs à chaque jour de présence à Bruxelles ou à Strasbourg (frais d’hôtel, de repas, etc.) afin d’assister à des séances plénières ou réunions en commission. Le montant de cette indemnité forfaitaire est de 350 euros par jour. Les députés doivent signer un registre de présence et l’indemnité peut aussi être amputée en cas d’absence.

S’agissant des engagements à l’étranger qui ne sont pas considérés comme des réunions officielles du Parlement, « les députés peuvent demander le remboursement des frais de voyage, d’hébergement et des frais connexes dans d’autres pays à concurrence d’un montant annuel maximal de 4 886 euros », précise le site du Parlement.

Source : Huffingtonpost/France

Facebook Comments