Favoris de la compétition, les Three Lions ne rassurent pas à quelques jours du début de l’Euro 2024. Les choix de Gareth Southgate et la qualité de jeu font grincer des dents en Angleterre.

Avec la sensation Jude Bellingham, le meilleur buteur européen Harry Kane ou encore les virevoltants Phil Foden, Bukayo Saka et Cole Palmer, l’Angleterre fait logiquement partie des favoris pour le titre à l’Euro 2024 en Allemagne, qui débutera le 14 juin prochain. Mais à l’approche de leur premier match contre la Serbie, les Three Lions de Gareth Southgate, placés dans le groupe C avec la Slovénie et le Danemark, ne rassurent pas et la dernière défaite, vendredi soir, contre l’Islande, en match de préparation à Wembley (0 – 1), inquiète.

Lors de son dernier match de préparation avant le Championnat d’Europe, l’Angleterre a concédé une triste défaite et se dirige vers l’Allemagne avec une seule victoire acquise en cinq matches, contre la Bosnie (3 – 0). Un état de forme peu rassurant pour un favori au titre, notamment en raison de nombreux problèmes défensifs. Le quotidien anglais The Mirror expliquait que Gareth Southgate mériterait le titre de chevalier et pourrait prétendre à n’importe quel poste d’entraîneur s’il remportait l’Euro 2024 avec cette défense.

La composition de Gareth Southgate critiquée

Sous les huées de Wembley, le sélectionneur a d’ailleurs parfaitement compris les critiques, mais estime que le problème concerne davantage l’efficacité offensive. « Nous n’avons pas assez bien joué pour les garder enthousiastes pendant le match. Nous avons eu de très, très bonnes occasions qui auraient normalement dû être concrétisées, ce qui aurait pu donner une autre tournure au match et, bien sûr, aurait affecté la confiance de l’adversaire », a-t-il assuré devant la presse.

Outre Harry Maguire, blessé, et le manque de temps de jeu en club des autres centraux, la blessure de John Stones n’a par ailleurs rien arrangé pour la défense des Anglais. Autre sujet de discorde : la composition d’équipe. Nombreux sont ceux à reprocher à Gareth Southgate de positionner Phil Foden en milieu offensif, alors qu’il devrait jouer à gauche, pour laisser la place à Jude Bellingham, après que l’ailier de Manchester City ait vécu une soirée compliquée contre l’Islande. Une semaine avant son entrée en lice, l’Angleterre a encore beaucoup de travail avant d’être prête pour l’Euro 2024.

Source : Foot Mercato

Facebook Comments