Après sa lourde défaite face à l’Espagne (0-3), la Croatie a enchainé avec un match nul (2-2) face à l’Albanie dans une fin de match dingue. Tout reste à faire dans ce groupe B.

C’est ce qu’on appelle rater son entrée. Lors du choc de la première journée du groupe B, la Croatie avait été corrigée par l’Espagne (0-3). Le troisième du dernier mondial au Qatar avait livré une prestation décevante et il fallait donc vite se rassurer ce mercredi après-midi. Face à une Albanie qui s’était aussi inclinée face à l’Italie, on s’attendait donc à une rencontre animée avec deux équipes qui devaient prendre des points pour rester dans la course à la qualification. Pour ce match, Zlatko Dalić misait encore sur son trio Brozovic, Modric et Kovacic au milieu de terrain alors qu’Ivan Perisic était aligné à gauche de la défense.

Mais comme face à l’Espagne, la Croatie montrait un visage très décevant. De son côté, l’Albanie montrait de très belles choses, comme lors de son début de rencontre face à l’Italie finalement, et monopolisait même le ballon. À force de faire douter une équipe croate méconnaissable, la formation albanaise ouvrait le score grâce à l’ancien attaquant d’Ajaccio Qazim Laci. Ce dernier plaçait une belle tête qu’un Livakovic, peu inspiré, ne parvenait pas à repousser (1-0, 10e). Un séisme pour la Croatie qui se voyait déjà terminer la rencontre avec une nouvelle défaite. Surtout qu’après ce but, les coéquipiers de Luka Modric semblaient complètement impuissants et ne se procuraient aucune occasion.

À force de pousser, les Vatreni finissaient par être récompensés. Sur une bonne passe de Kovacic, Budimir décalait parfaitement Kramaric qui égalisait (1-1, 74e). Dans la foulée de ce but, la Croatie, consciente de l’opportunité de renverser la rencontre face à une Albanie sonnée, tentait de mettre un second but. Et c’est ce qui arrivait. Sur un nouveau bon travail de Budimir, Susic voyait son tir repoussé directement dans les pieds de Klaus Gjasula qui voyait le ballon rebondir sur lui puis terminer dans son propre but (2-1, 76e). On s’attendait donc à voir la Croatie conserver son avantage mais l’Albanie se réveillait et poussait jusqu’à la dernière seconde. Et après avoir eu quelques occasions dans les derniers instants, l’Albanie créait l’exploit en égalisant, encore une fois. C’est le malheureux Klaus Gjasula qui se rattrapait en reprenant du gauche un bon centre (2-2, 90e+6). Malgré une fin de rencontre folle, le score ne bougera plus. La Croatie fait la mauvaise opération, mais reste en vie tout comme l’Albanie. Cela va offrir une troisième journée complètement dingue dans ce groupe B.

Source : Foot Mercato

Facebook Comments