Le groupe IBL termine l’année financière 2019/20 avec des revenus de Rs 36,8 milliards. Ce résultat représente une baisse de 6 % par rapport à l’année dernière. Arnaud Lagesse, le Group CEO d’IBL, a présenté ces chiffres ainsi que les résultats du premier trimestre de l’exercice 2020-21 lors d’une rencontre avec les analystes qui s’est tenue le jeudi 3 décembre à IBL House, au Caudan Waterfront, Port-Louis.
Comme à Maurice et dans le monde entier, IBL a connu une année financière 2019-20 particulière. Après avoir opéré dans des conditions relativement normales pendant huit mois et demi, les marchés ont connu des bouleversements causés par la Covid-19. La propagation du virus a affecté les marchés des clients et les fournisseurs d’IBL et, par ricochet, ses résultats financiers. Le résultat global reflète l’impact sur les activités gravement touchées par la pandémie, à savoir l’hôtellerie, l’immobilier et l’aviation.
Néanmoins, le reste des activités, moins touchées, ont enregistré une hausse de 4 % du chiffre d’affaires et 25 % du bénéfice d’exploitation sur ce premier trimestre 2020-21.
Arnaud Lagesse a salué le travail remarquable que les entreprises du groupe qui assurent du service essentiel, ont accompli pour servir la population mauricienne pendant les 72 jours du confinement.

Facebook Comments