Slider

Follow Us On

Slider

Depuis 47 jours, l’île Maurice n’a répertorié aucun cas local de contamination au Covid-19. Une «évolution positive» qui entraîne un déconfinement «presque total» à compter du lundi 15 juin. En outre, le Premier ministre a annoncé que la réouverture des écoles primaires et des collèges à partir du 1er juillet, et ce pour toutes les classes.

Il n’y aura donc pas de rentrée en phases, a précisé Pravind Jugnauth lors d’une conférence de presse ce vendredi 12 juin, contrairement à ce qu’avait annoncé Leela Devi Dookun-Luchoomun le 6 juin. D’ailleurs, le chef du gouvernement laisse le soin à la ministre de l’Education de communiquer les détails de ce nouveau programme.

Des lieux interdits depuis le début de ce mois peuvent rouvrir : plages, foires, gymnases, jardins publics et d’enfants, cinémas, «village halls», centres communautaires, casinos, discothèques… Les courses hippiques, dont la saison démarre le 20 juin, se dérouleront toutefois à huis clos. «Dimoun enn lor lot» au Champ-de-Mars, a justifié Jugnauth, estimant qu’il sera difficile d’y faire respecter la distanciation physique.

Les rassemblements pour les mariages, les sports collectifs et autres cérémonies sont à nouveau autorisés. La prise de température et le port du masque obligatoire restent de mise, bien que : «Kan nou al dan enn maryaz, ena enn moman kot nou pou oblize tir nou mask», a concédé le Premier ministre.

Au niveau des transports en commun, c’est le «retour à la normale» : la distanciation physique n’est plus de rigueur.

Le personnel enseignant et non enseignant seront dépistés pour le nouveau coronavirus. Jusqu’ici, «plus de 10% de la population» ont été testés. Selon Jugnauth, en se basant sur ces chiffres, «on peut presque assurer que le virus n’est plus là».

Facebook Comments