Slider

Follow Us On

Slider

C’est le travailliste Ehshan Juman, élu pour la première fois en novembre 2019, qui a le plus de propriétés à son nom. Soit 16 terrains à Notre-Dame et deux autres, à Mare-Sèche et Trianon.
L’ancien ministre de la Sécurité sociale et de l’environnement Etienne Sinatambou arrive en 2e position. Si 7 propriétés, dont une à Rodrigues, sont déjà enregistrées à son nom, 11 autres situées à Grand Baie et Flic en Flac attendent de l’être.
Suit la Vice Prime minister Leela Devi Dookun-Luchoomun dont les 15 propriétés, situées principalement dans le centre et le sud de l’île, sont détenus conjointement avec ses proches.
Kavi Ramano, initialement député de l’opposition après les législatives de 2014, puis membre du gouvernement après les législatives de 2019, détient, seul ou en copropriété avec ses proches, 12 terrains essentiellement dans le centre de l’île. Deux de ses acquisitions immobilières, en France et aux Emirats Arabes Unis, n’ont pas encore été enregistrées.
D’autres députés ont également des propriétés à l’étranger. C’est le cas du travailliste Shakeel Mohamed dont un des 7 propriétés se trouve en France. Yodiga Sawmynaden, qui a lui 7 terrains, a également acheté en France. C’est aussi le cas pour l’ancien député MMM puis MSM Zouberr Joomaye dont un des 6 achats immobiliers déclarés se trouve à Montpellier en France. Reza Uteem, a, lui, une résidence à la Mecque en Arabie Saoudite et déclare 4 autres propriétés à Maurice.

Facebook Comments