Une action louable, durable et responsable ! LUX* Le Morne a récemment mené des travaux de rénovation à l’église Stella Maris, située au cœur de ce mythique village où opère l’hôtel, plus précisément l’espace utilisé par la communauté pour les rassemblements sociaux et religieux, et des cours de musique. Ce projet, mené dans le cadre de l’initiative « Circle of Care, my comfy corner initiative », se voulait en cohérence avec les valeurs de l’hôtel, tout en ayant du sens. Cela, en donnant une seconde vie aux matériaux de récupération (bois, portes, fenêtres), précieusement conservés lors de la récente rénovation de LUX* Le Morne, pour cette bâtisse qui connaît un nouveau souffle après 36 ans.

« Depuis toujours, notre engagement à avoir un impact positif tant sur l’humain, la société et l’environnement reflète l’âme de LUX* Le Morne. Cette partie de l’église, où les travaux ont été menés, est utilisée non seulement par la communauté, mais aussi par des enfants de la région pour différentes activités. Celle-ci n’étant pas couverte, bien souvent, il a fallu annuler certains de ces événements par temps de pluie. Nous avons donc voulu agir dans l’optique de leur offrir un nouvel espace accueillant, sûr et propice à l’apprentissage, où ils peuvent s’épanouir spirituellement, émotionnellement et intellectuellement », confie Ashok Bhugoo, General Manager de LUX* Le Morne.

Étanchéité du toit, peinture, revêtement de sol, installation de nouvelles fenêtres, d’une porte, d’une table, de bancs et d’un lavabo, travaux d’électricité… Cette rénovation a été menée de main de maître par Nilen Chinien, le Maintenance Manager de LUX* Le Morne. L’espace rénové est aussi doté d’équipements de pointe, notamment d’outils d’apprentissage interactifs, de sièges confortables et d’une lumière naturelle abondante. « Le recyclage, le développement durable et autres astuces anti-gaspillage étaient au cœur de ces travaux. Cela illustre notre engagement en faveur de la durabilité et notre capacité à résoudre les problèmes de manière créative afin d’apporter un peu de confort et de bonheur dans la vie de notre communauté », conclut pour sa part Nilen Chinien.

Facebook Comments