Slider

Follow Us On

Slider

L’amende de Rs 500 prévue pour violation du couvre-feu total imposé afin d’endiguer la propagation du nouveau coronavirus n’est pas suffisamment élevée pour dissuader les Mauriciens à rester chez eux. Bien qu’elle soit assortie d’une peine de prison de six mois, le leader du Parti mauricien social-démocrate invite les autorités à revoir ce montant.

«La contravention de seulement Rs 500 est nettement insuffisante pour décourager ceux qui violent le couvre-feu et doit être augmentée considérablement», fait ressortir Xavier Duval dans un message diffusé ce dimanche 29 mars. «Mais la loi ne prévoit aucune (sic) part que cette contravention soit remplacée par des coups de matraques, coups de poings et coups de pieds administrés par ceux censés faire respecter la loi. Mais heureusement que la brutalité policière semble avoir diminué», rappelle-t-il.

«L’heure n’est certainement pas à la polémique, et il est le devoir de chacun de faire des propositions constructives», ajoute l’ex-chef de l’opposition qui invite également les autorités à sanctionner ceux qui s’adonnent au marché noir et d’effectuer un contrôle plus sévère aux supermarchés qui rouvriront le mercredi 1er avril.

«L’annonce de la réouverture des supermarchés est bienvenue et je l’espère sous contrôle très sévère de la police. Surtout que la distribution de vivres aux familles défavorisées n’est pas un succès avec beaucoup de mauvaises adresses et des gens aisés sur la liste. Finalement, tout cela ne faisait que favoriser le marché noir, et bien sûr à des prix exorbitants», plaide l’ancien vice-Premier ministre.

Xavier Duval en appelle aux Mauriciens d’avoir un œil sur leurs voisins bénéficiant de la pension de vieillesse, attention qu’ils ne soient pas victimes de voleurs. Il souhaite également que la distanciation sociale soit de rigueur lors du paiement des pensions aux bureaux de poste les 2 et 3 avril.

Saluant le travail du personnel médical, il considère que le nombre de tests soit augmenté au plus vite afin de dépister un maximum de personnes. Tout en remerciant le milliardaire chinois Jack Ma pour son don d’équipements, Xavier Duval demande au gouvernement d’acquérir davantage de respirateurs et d’initier au plus vite une campagne de «stérilisation des lieux publics». Il suggère aussi d’établir une liste de volontaires, de médecins et d’infirmiers à la retraite, pour épauler le personnel médical pour mieux gérer cette crise.

Abordant le volet économique de la crise sanitaire, il propose qu’un plan d’aide soit dégagé pour les «self-employed» basé sur le modèle britannique annoncé jeudi. «Ce nouveau plan de soutien viendrait en aide aux ‘self-employed’ en leur octroyant 50% des revenus dûment déclarés à la MRA l’année dernière, et ceci sur une base mensuelle, avec le même plafonnement que pour les salariés», plaide-t-il.

Les saisonniers, dit-il, doivent, quant à eux, réclamer une aide sociale.

Facebook Comments