Vingt-trois participants ont reçu des certificats, le 28 octobre, après avoir suivi un cours de ‘Formation de formateurs’ sur la sécurité en mer pour les pêcheurs artisanaux, du 25 au 28 octobre. Une cérémonie s’est tenue à Bagatelle en présence du directeur par intérim des pêches du ministère de l’Economie bleue, des ressources marines, de la pêche et de la navigation, Satish Khadun, du correspondant national de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) à Maurice, Pooranraj Khurrun, de l’ambassadeur du Japon à Maurice, Shuichiro Kawaguchi, et d’autres personnalités.

La Fish Safety Foundation de Nouvelle-Zélande a été sélectionnée par la FAO pour organiser le cours sur la sécurité en mer. Les sujets abordés sont : préparation aux situations d’urgence, gestion des risques en matière de sécurité, bases du bateau, première urgence, communication et règles de conduite. Le cours a été organisé dans le cadre du projet de la FAO financé par le gouvernement japonais et intitulé ‘Améliorer les moyens de subsistance, la sécurité alimentaire et la sécurité maritime par la résilience des communautés de pêcheurs dépendant de la pêche dans les récifs coralliens dans les pays côtiers africains de l’océan Indien’ (REEFFISH). Les pays participants sont les Comores, le Kenya, Madagascar, l’île Maurice et les Seychelles et le budget total du projet est de 4,4 millions USD.

L’objectif du projet REEFISH est d’améliorer la production de la pêche dans les récifs coralliens pour la sécurité alimentaire en restaurant les écosystèmes fragiles et en aidant les communautés de pêcheurs à mieux gérer leurs ressources coralliennes. L’impact global du projet est la résilience des communautés de pêcheurs des récifs coralliens. Il s’adressera à des centaines de pêcheurs artisanaux et à d’autres professionnels de la pêche dans les cinq pays et sera également axé sur la création de diverses zones marines protégées.

Satish Khadun a souligné qu’après avoir suivi le cours, les participants formeront à leur tour des pêcheurs dans diverses communautés côtières de Maurice et de Rodrigues afin d’assurer la sécurité en mer. Il a ajouté que les communautés de pêcheurs auront de meilleures connaissances pour naviguer et mener des activités de pêche de manière plus sûre. Il a également affirmé que le ministère encourage les pêcheurs à s’aventurer hors du lagon pour augmenter leurs prises. Quant à Shuichiro Kawaguchi, il a réitéré son engagement dans les activités de l’économie bleue tout en soulignant que de nombreuses initiatives sont mises en place pour améliorer la pêche par une meilleure gestion. Il a aussi félicité les participants et a réitéré son soutien et son assistance au pays.

Facebook Comments