L’ouverture du Committee of Insurance, Securities and Non-Banking Financial Authorities (CISNA) Secretariat a eu lieu, le 28 octobre, à Ebène. Dans son discours, Mardayah Yerukunondu a déclaré que l’établissement du Secrétariat de la CISNA à Maurice est le début d’un voyage fructueux vers le développement du marché des capitaux, une réglementation saine et une supervision efficace dans la région de la SADC. Selon lui, l’instauration de ce secrétariat à la FSC témoigne de la collaboration entre la FSC et le CISNA et de leur engagement à aider la CISNA à remplir son mandat, qui est de veiller à ce que les cadres réglementaires des services financiers non bancaires des États membres de la SADC soient harmonisés et conformes aux meilleures pratiques internationales.

Il a également souligné que la croissance du secteur financier africain au cours des dernières années a été remarquable. Il a noté que la région a un grand potentiel comme le révèlent les dernières statistiques qui indiquent que les 16 membres de la SADC représentent quelque 340 millions de personnes et un produit intérieur brut de près de 780 milliards de dollars US. Ces chiffres, a-t-il souligné, démontrent le potentiel de la région, notamment grâce à la libéralisation des échanges par le biais de l’accord sur la zone de libre-échange continentale africaine et à l’adoption accrue de technologies.

Quant au directeur des finances, de l’investissement et des douanes de la SADC, Sadwick Mtonakutha , il a rappelé que le CISNA vise à promouvoir la stabilité financière en défendant de manière efficace et efficiente un processus de collaboration, d’engagement et de coordination entre les régulateurs des IFNB et les parties prenantes par le biais d’initiatives de recherche politique, de renforcement des capacités et de développement du marché. Il a ajouté que le rôle du CISNA est donc de s’efforcer de garantir que tous les cadres de réglementation et de surveillance des IFNB au sein de la SADC sont harmonisés et conformes aux meilleures pratiques, normes et principes internationaux définis par les organismes internationaux de normalisation compétents.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par le lancement du site web du CISNA. La collaboration entre le Fonds d’équipement des Nations Unies et la SADC, avec le CISNA comme structure de soutien, a également été annoncée.

Facebook Comments