Casela Nature Parks, en partenariat avec Cap Business Océan Indien, a tenu mercredi dernier, avec succès, le premier « Casela’s Biodiversity Workshop : Good Practices in the Private sector ». Cet événement stratégique a rassemblé des leaders du secteur privé, des gestionnaires dans le domaine de la biodiversité, des chercheurs et des ONG pour aborder les défis critiques et les solutions innovantes en matière de conservation de la biodiversité à Maurice.

L’atelier, organisé à Casela Nature Parks, visait à renforcer la compréhension des objectifs globaux, régionaux et nationaux en matière de biodiversité et à souligner le rôle vital du secteur privé dans leur réalisation. En mettant en lumière des études de cas exemplaires, les meilleures pratiques et les défis, l’atelier a démontré comment des actions coordonnées peuvent avoir un impact significatif sur la préservation de la flore et de la faune des Mascareignes.

Parmi les intervenants figuraient, le Dr. F.B Vincent Florens, Associate Professor of Ecology, Department of Biosciences and Ocean Studies de l’Université de Maurice, Baholy Ramahavalisoa, Biodiversity Manager d’Axian Group, Uma Jokhun, Sustainability Manager de Medine, Jayaneesh Namah, Restoration Manager, Friends of the Environment, François Baguette, Research Project Manager, Ghanishta Seeburrun de l’Association pour le Développement Durable, la Mauritius Wildlife Foundation, Xavier Koenig, consultant pour le projet Vallée de Ferney et Manoj Vagjee de FORENA.

Les objectifs clés et initiatives stratégiques de cet atelier incluaient l’augmentation de la prise de conscience sur l’importance de la biodiversité et le rôle crucial des entreprises privées dans la promotion de pratiques durables. L’atelier visait également à faciliter un échange approfondi entre divers acteurs pour identifier les obstacles à la mise en œuvre de pratiques de restauration et développer des solutions collaboratives. Il a aussi offert l’opportunité d’explorer des partenariats stratégiques pour surmonter les barrières à la conservation et encourager des actions concertées pour la restauration de la biodiversité.

Intervenant à l’ouverture de l’atelier, Thierry Arékion, General Manager de Casela Nature Parks, a déclaré : « Notre engagement envers la biodiversité est fondamental pour un avenir durable. Cet atelier illustre notre volonté de collaborer avec divers partenaires pour transformer nos engagements en actions concrètes et impactantes. »

Guillaume Hugnin, président de Cap Business Océan Indien : « Cet événement souligne le rôle crucial du secteur privé dans la promotion d’un développement économique juste et durable. Des mesures sont nécessaires pour faciliter l’engagement des entreprises et la collaboration entre acteurs. Une étape clé consiste à réunir les acteurs régionaux de la conservation pour partager leurs connaissances et activités, assurant ainsi une approche globale face aux défis futurs. »

Facebook Comments