L’« Employment Relations Act » est en vue d’être amendé pour inclure dans les définitions de discriminations entre autres, le terme « genre ». C’est une des mesures annoncées durant le discours budgétaire du ministre des Finances, de la Planification économique et du Développement, Renganaden Padayachy, hier, mardi 7 juin. De ce fait, « la Young Queer Alliance (YQA), une ONG militant pour les droits et le bien-être des personnes de la communauté Lesbienne, Gays, Bisexuelles, Trans et Queers (LGBTQ+), est en attente à ce que les plans d’action indiquée lors du Budget soient mises en place et espère que les personnes trans-genres soient inclus. » souligne Dhanalakshmi Goundan, la Directrice et Chargée des droits des personnes LGBTQ+ de YQA.

Dhanalakshmi Goundan précise que face à la guerre entre la Russie et l’Ukraine, le discours-Budget 2022-2023 contient tout de même quelques mesures sociales intéressantes pour la population dans son ensemble. Toutefois, elle indique que suite à une étude menée par la Young Queer Alliance en 2022, environ 34 % des personnes LGBTQ+ sont en couple. Ainsi, ils accueillent la mesure sur le « home ownership and home loan schemes », qui permettent un remboursement à hauteur de 5 % d’emprunt ou de la valeur de la propriété, afin de permettre à chaque citoyen d’avoir accès à une maison décente et sûre. Néanmoins, en matière de notes explicatives sur les mesures budgétaires en amont de la présentation de la « Finance (Miscellaneous provisions) Bill 2022 », le principe de « fractional ownership » pour les non-citoyens qui souhaitent acquérir une propriété résidentielle est présent. Les couples LGBTQ+ sont souvent connus comme les « Dual Income, No Kids (DINK) ». Cette mesure permet aux couples du même sexe étranger dont l’union n’est pas reconnue à Maurice de pouvoir investir dans l’immobilier.

De plus, la Directrice et Chargée des droits des personnes LGBTQ+ de YQA exprime qu’elle est heureuse qu’un nouveau plan d’action contre le VIH 2022-2026 et les mesures autour d’une santé sexuelle et reproductive et la santé mentale du ministère de la Santé et du Bien-être ont été présenté lors du Budget hier. Toutefois, elle attend que ces plans d’action soient inclusifs des personnes LGBTQ dans le « Gender Equality Bill ».

Facebook Comments