L’étendue de la politisation peut être mesurée par la facilité avec laquelle Akhilesh Deerpalsingh, après avoir reçu une convocation, a communiqué un document que le chef de l’opposition avait envoyé au directeur du service d’insolvabilité le 4 mai 2020, peut on lire dans le rapport. Comment Akhilesh Deerpalsingh a-t-il obtenu une copie de cette communication entre le chef de l’opposition de l’époque et le directeur du service d’insolvabilité ? Selon le document, cette communication entre le chef de l’opposition de l’époque et le directeur n’a été copiée à personne. « Nous sommes reconnaissants envers l’ex-ministre Bhadain, rejoint plus tard par M. Deerpalsingh, d’avoir soulevé quelques objections éthiques et nous a ainsi donné l’occasion de mettre des points sur les i et de croiser les t sur ce qu’est une commission d’enquête. Il est de bon ton à Maurice d’utiliser un langage lâche ou d’utiliser un langage lâche, d’abuser des institutions ou d’utiliser abusivement les institutions, d’abuser de nos professions ou d’abuser de nos professions et surtout d’utiliser la politique à tort ou de faire un mauvais usage de la politique. M. Deerpalsingh a cité des articles de presse à l’appui de sa position politique allant jusqu’à déclarer qu’il est de notoriété publique que M. Abdoula est appelé et est un candidat politique, affirmant qu’un candidat politique est une personne partiale », peut-on, également, lire dans le rapport.

Bhadain et Deerpalsing ont fabriqué une autre version de l’affaire Britam

La commission d’enquête est complaisante avec eux lorsqu’elle déclare qu’ils auraient dû être plus obligeants avec eux-mêmes. S’ils l’avaient pris objectivement et purement professionnel, il est plus probable qu’ils auraient gagné la chaleur bienfaisante du processus plutôt que la chaleur brûlante de celui-ci. Il est également regrettable que l’ex-ministre Bhadain, pour l’ensemble des 60 réalisations impressionnantes mentionnées dans sa publication, ‘60 réalisations significatives’ (janvier 2015 – octobre 2016) ait adopté une approche politique vis-à-vis de la commission d’enquête, davantage pour faire obstruction à la démarche significative que pour l’aider à aller au fond du sujet.

Facebook Comments