Le ministre des Finances, de la Planification économique et du Développement, Renganaden Padayachy, a tenu une conférence de presse le 19 décembre à Port-Louis pour évoquer son bilan de l’année 2022. En passant en revue le passé, il a souligné qu’en 2015, il y avait moins de 3,5 milliards de dollars dans la réserve de la Banque de Maurice, ce qui représente 6 mois d’importations. Il a précisé que la situation était telle qu’elle était bien qu’il n’y ait pas eu de crises majeures. Il a indiqué que c’est le gouvernement MSM, depuis 2014, avec le soutien des différents gouverneurs de la Banque de Maurice, qui a constitué une réserve officielle de plus de 7 milliards de dollars. Il a déclaré qu'”en 2018 et 2019, il y a eu une accélération pour constituer cette réserve”. Le ministre est optimiste quant à la reconstitution des réserves de la Banque de Maurice et fait confiance à la direction.

Renganaden Padayachy a précisé que le gouvernement utilisait les moyens à sa disposition sans mettre en péril les mois d’impôts qui étaient encore au-delà de 6 mois d’importations. Il a ajouté que la Banque centrale a pleinement joué son rôle dans cette période difficile de la Covid-19 pour protéger le système bancaire, financier et l’économie en général. Le ministre a indiqué que si la Banque de Maurice ne l’avait pas fait, l’inflation aurait été catastrophique et le pays n’aurait jamais atteint une croissance de 7,2 %.

Facebook Comments