Slider

Follow Us On

Slider

Toutes les dispositions ont été prises pour qu’il n’y ait pas de carburants. Ashit Gungah, ministre de l’Industrie et du Commerce, se veut rassurant alors que 40 000 d’essence, de diesel et de carburants pour avions sont bloqués au port de Mangalore, en Inde. Cela suivant une action de la compagnie Betamax auprès de la Haute Cour de Karnataka.

S’il ne veut livrer aucun détail sur le type de dispositions mises en place, le ministre ne mâche pas ses mots envers la compagnie que dirige Veekram Bhunjun. Comme Etienne Sinatambou ce matin, Gungah affirme que l’action de Betamax est «irresponsable» et «antipatriotique». Et de renchérir : «C’est un sabotage» qui menace le pays et son économie.

Betamax, estime le ministre de l’Industrie et du Commerce, aurait dû attendre l’audience de mars 2018 en Cour suprême avant d’envisager d’autres actions.

Pourquoi la State Trading Corporation ne dépose-t-elle pas la garantie quant à la sentence arbitrale, ce qu’exige Betamax ? La compagnie d’Etat «kapav ena kas», mais il faut savoir sur quoi le dépenser, fait comprendre Gungah.

Facebook Comments