Le chef de file du PTr au Parlement, Arvin Boolell, a été accueilli avec des ‘tap latab’ de l’opposition, ce mardi 30 novembre, à son entrée au Parlement. Il avait été suspendu pour huit séances après que le speaker Sooroojdev Phokeer l’avait « named ». De ce fait, Arvin Boolell a entré une action en Cour suprême pour contester cette décision. L’affaire est toujours entendue en cour. Si Arvin Boolell devait rejoindre l’Assemblée nationale le vendredi 19 novembre, ce n’est qu’aujourd’hui qu’il a regagné le Parlement, s’étant absenté pour deux séances.

Facebook Comments