Le ministre des Transports terrestres et du métro léger, ministre des affaires étrangères, de l’intégration régionale et du commerce international était face à la presse, ce mercredi 8 septembre, lors de la présentation des résultats des recherches faites par l’Observatoire de la sécurité routière au Caudan Arts Centre. Ce dernier a souligné qu’il faut aborder le problème de sécurité routière en profondeur.

« Il faudra tout d’abord revoir l’état de nos routes et faire un constat des ‘blind spots’ », a précisé Alan Ganoo. En second lieu, le ministre est d’avis qu’il faut continuer à promouvoir la sécurité routière auprès des usagers de la route à travers des campagnes de sensibilisation. « Nou bizin kontinie sensibiliz bann Morisien lor sekirite routier », a dit le ministre. Il a également été question de renforcer les lois et de les mettre en pratique.

Facebook Comments