Les Seychelles ont annoncé mardi avoir nommé des administrateurs pour examiner les livres de la compagnie aérienne nationale Air Seychelles. L’administrateur devra donc conseiller sur la mise en œuvre d’un plan de sauvetage pour la compagnie aérienne ou la fermeture de la compagnie.

La compagnie aérienne nationale de l’archipel de l’océan Indien, créée en 1978, fait face à des dettes d’environ 70 millions de dollars dues aux détenteurs d’obligations et garanties alors que le transporteur était en partenariat avec Etihad Airways d’Abu Dhabi.

En août, les détenteurs d’obligations ont déposé une requête pour liquider la compagnie aérienne après une impasse sur la dette. Etihad détenait alors 40 % du transporteur mais a vendu sa participation au gouvernement pour un dollar en avril. La Seychelles News Agency, gérée par l’État, a cité le ministre des Transports Anthony Derjacques disant que deux administrateurs avaient été nommés pour aider le gouvernement à déterminer les prochaines étapes pour la compagnie aérienne.

« Les administrateurs feront l’une des trois choses après avoir examiné les livres de la société, à savoir soit élaborer un plan de sauvetage, sortir Air Seychelles de son état actuel ou restructurer la société, soit recommander la liquidation de la société », a déclaré Derjacques. Ce dernier a toutefois exprimé son optimisme quant au sauvetage de la compagnie aérienne, selon l’agence de presse. « Il est dans les plans du gouvernement de s’assurer que nous minimisons l’impact de tout ce qui se passe à Air Seychelles », a-t-il déclaré.

Source : Reuters

Facebook Comments