Le rapport de la commission d’enquête rendu public mardi au Parlement par le Premier ministre Pravind Jugnauth a fait couler beaucoup d’encre. Une enquête criminelle est préconisée à l’encontre de plusieurs personnes dont Roshi Bhadain, ex-ministre de la Bonne gouvernance et leader du Reform Party, et Akhilesh Deerpalsing entre autres.

Au sein du CCID, les préparations pour enquêter sur ce ‘high profile case’ ont déjà débuté. Selon nos sources, cinq limiers seront choisis pour enquêter sur cette affaire, soit la crème de la crème des détectives au sein de la division investigatrice de la police. Par ailleurs, on apprend aussi que le dossier n’a pas encore été référé à la police. Cette enquête est préconisée car la commission d’enquête elle-même n’a aucune juridiction pour faire appliquer la loi.

Les cinq limiers du CCID choisis devront vérifier à nouveau tous les détails et preuves de la commission d’enquête et de ce fait, convoquer tous les protagonistes dans cette affaire. Si la commission d’enquête présidée par l’ex-juge Bushan Domah a pris quatre ans pour donner son rapport, l’enquête qui va être menée par le CCID prendra aussi quelques années avant d’être bouclée, nous fait ressortir un haut gradé de la police.

Facebook Comments