Slider

Follow Us On

Slider

86 des 120 migrants du Sri Lanka qui avaient atteint La Réunion à bord d’un bateau le samedi 13 avril dernier ne sont pas les bienvenus en France. Leur demande d’asile a été rejetée par l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA). Soixante d’entre eux, dont trois femmes et trois enfants, ont été reconduits dans leur pays natal par un vol spécial. Leurs compagnons d’infortune restent en zone d’attente en attendant leur rapatriement.

Les trois Indonésiens qui avaient accompagné le groupe font, quant à eux, face à un procès. Soupçonnés d’être des passeurs, ils sont actuellement en détention préventive et comparaîtront de nouveau le mercredi 15 mai prochain.

Facebook Comments