Le ton est posé, la voix douce. Yudesch Arnachellum est serein. A 35 ans, il va devenir prêtre. Le premier depuis dix ans à Maurice.

Issu d’une famille de trois enfants – son frère et sa sœur sont mariés –, son père est de culture tamoule et sa mère catholique. A 15 ans, Yudesch Arnachellum est bouleversé par le décès de sa grand-mère. Un moment douloureux qui le marquera sur le plan spirituel.

Son ordination aura lieu le 22 juillet, dimanche qui sera marquée par la Marche des vocations. Un double événement qui est l’occasion de rappeler, pour le diocèse de Port-Louis, que la formation des séminaristes a un coût. Rs 4,2 millions pour les six ans de Yudesch Arnachellum au séminaire de Saint Jean, à Nantes. Ils sont encore trois séminaristes mauriciens et rodriguais à y séjourner et pour lesquels un soutien financier est nécessaire.