Les deux avocats d’Anoup Goodary estiment que la police se livre à des représailles contre leur client. Pour Yousuf Mohamed, il est clair que celle-ci cherche à transformer en accusé l’avocat qui a dénoncé le traitement dégradant infligé au suspect David Gaiqui.

Shakeel Mohamed insiste, lui, sur le fait que la police n’est pas autorisée à traiter un suspect ainsi. Mais que plusieurs officiers sont déjà en train d’affirmer qu’il n’y a pas eu de brutalité ou de traitement dégradant dans cette affaire.

Anoup Goodary dit avoir été insulté par un inspecteur dans les couloirs du Central CID, ce dimanche. Lorsqu’il s’y est rendu pour donner sa version des faits sur la photo de David Gaiqui qu’il a circulée sur les réseaux sociaux à partir de samedi.