La nouvelle a de quoi surprendre. Alors que la Financial Services Commission lui avait donné un délai de deux semaines pour finaliser la reprise des actifs du groupe BAI, Yogesh Rai Basgeet a soumis sa démission en tant que Special Administrator du groupe BAI. C’est ce qu’il annonce dans un communiqué ce matin.

Sa décision, dit-il, est motivée par la « situation actuelle qui n’est pas favorable à l’exercice convenable » de ses fonctions et responsabilités. Yogesh Rai Basgeet de rappeler que Mushtaq Oosman et lui-même étaient engagés à effectuer leurs tâches de manière professionnelle. Et qu’ils ont « toujours agi dans les meilleurs intérêts de tous ceux concernés » par le groupe BAI.

Le 7 août dernier, Mushtaq Oosman a été démis de ses fonctions. Quelques jours plus tard, la FSC s’en est expliquée, tout en mentionnant le fait qu’elle réduisait de près de moitié les frais réclamés par les Special Administrators.

Lire le communiqué de Yogesh Basgeet dans son intégralité ici.