Ils se disent satisfaits du « travail herculéen » accompli depuis la chute du groupe BAI. « Nous sommes tristes aujourd’hui d’en être arrivés là », regrettent toutefois Yogesh Basgeet et Mushtaq Oosman. Les deux hommes ne sont plus les Special Administrators du groupe fondé par Dawood Rawat. Le premier a soumis sa démission ce matin, le second a été remercié le 7 août. « J’ai donné ma démission par principe », a expliqué Yogesh Rai Basgeet.

« Nos valeurs professionnelles ne nous permettaient plus de travailler dans les conditions actuelles », explique Yogesh Rai Basgeet dans un communiqué cet après-midi. Et alors que la question des honoraires des deux ex-Special Administrators revient sur le tapis comme motif de litige avec le gouvernement, Yogesh Basgeet assure : « Nous avions un accord de principe dès le départ. » La Financial Services Commission (FSC) est en présence des détails des frais encourus, poursuit-il. « Toutes les négociations concernant nos honoraires ont été faites en toute transparence. »

S’il ne s’étendra pas plus avant sur le montant en jeu, Yogesh Rai Basgeet explique toutefois que « toute une équipe de professionnels, de légistes et de comptables » a été mobilisée pour gérer le special administratorship du groupe BAI. Celui-ci, précise-t-il, comptent « plus de 110 filiales » à Maurice et à l’étranger. Les autorités mais aussi le cabinet Ernst & Young ont été régulièrement « informés des progrès accomplis et de la marche à suivre », souligne le communiqué. Les deux Special Administrators de souligner, de nouveau, avoir « toujours agi dans l’intérêt suprême de toutes les parties concernées ».

S’il se réjouit que les « nombreuses investigations sur la circulation de l’argent hors du réseau BAI ont permis aux autorités de prendre des décisions éclairées », l’ex-Special Administrator regrette cependant que les négociations avec la FSC sur la question des honoraires n’aient pas abouti.

La FSC a nommé, cet après-midi, Yacoob Ramtoola comme Special Administrator en remplacement de Yogesh Rai Basgeet. Ramtoola est Group Managing Partner de la firme BDO.

Photo : Yogesh Rai Basgeet (à g.) discutant avec André Bonieux à l’issue d’une réunion avec le ministre des Services financiers, Roshi Bhadain, le 10 août.