Chacun des 28 Etats de l’Inde envoie 2 délégués. C’est aussi le cas pour 3 des 7 Union territories de la Grande péninsule. C’est ce qui explique le nombre record de 377 délégués officiels de l’Inde pour la 11e World Hindi Conference qui se tient à Maurice du 18 au 20 août. C’est par un avion spécialement affrété que la délégation indienne arrivera à Maurice. Alors qu’Air Mauritius assurera des vols spéciaux pour les participants venant d’autres pays.

C’est ce que Sushma Swaraj a expliqué à des journalistes à Delhi durant le weekend. La ministre des Affaires étrangères se dit ainsi «fière» de la forte mobilisation dans la Grande péninsule pour cet évènement qui s’enrichit d’une dimension culturelle en allant au-delà de l’aspect linguistique, cette année.

Durant le briefing, la ministre a expliqué que le chemin menant à l’adoption du hindi comme langue officielle aux Nations Unies est long et compliqué. Sushma Swaraj a insisté sur le fait que la langue est menacée et que les pays girmitya, ayant une forte population de descendance indienne, s’attendent à ce que l’Inde protège la langue.