Il n’est plus question de distribuer des tablettes dans les collèges. L’affirmation est de Leela Devi Dookun-Luchoomun, à une question d’Adrien Duval au Parlement cette semaine. En revanche, le projet de connectivité dans les écoles devrait être bouclée d’ici juin. Une évaluation complète des installations pour la Wi-Fi sera faite à l’achèvement des travaux.

Le projet accuse du retard, a reconnu Leela Devi Dookun-Luchoomun. Le ministère de la Technologie, qui le supervise, a appliqué des pénalités de retard, a ajouté la ministre.

La compagnie Data Communications Ltd est chargé de l’installation. C’est aussi elle qui avait obtenu le contrat, en 2015, pour fournir 23 400 tablettes au ministère de l’Education destinées aux collégiens en Form 4. Mais n’ayant pas respecté les dispositions du contrat – au niveau des délais de livraison et du nombre d’appareils –, le ministère l’avait résilié en janvier 2016, sur avis du State Law Office. L’affaire, portée devant la justice, est toujours en cours, a déclaré Dookun-Luchoomun au député Osma Mahomed pour expliquer sa réticence à aller en détail sur cet aspect.

Les transferts en Grade 7

Sur les 1 934 demandes de transferts en décembre dernier pour l’admission en Grade 7, 710 ont été traitées, a indiqué la ministre de l’Education. Elle insiste en réponse à Osman Mahomed : chaque enfant a obtenu un collège dans sa région. Bien que l’établissement puisse ne pas plaire aux parents.