WhatsApp récolterait-elle des informations d’ordre privé ? Depuis le rachat, en février, du logiciel de messagerie téléphonique par Facebook, la question se posait. Car Facebook sauvegarde les données de ses utilisateurs. WhatsApp se veut cependant rassurante : tel ne sera pas le cas.

« Si faire affaire avec Facebook incluait le fait de changer nos valeurs, nous ne l’aurions jamais fait », a déclaré Jan Koum (photo), CEO de WhatsApp, sur le blog de la compagnie. Et de préciser que celle-ci ne collecte même pas les données basiques de ses utilisateurs comme les dates d’anniversaire ou les adresses mail.

Elle ne garde pas non plus trace des messages et photos partagées.  D’ailleurs, la déclaration de conditions de services pour WhatsApp comprend une cause stipulant que les messages des internautes ne seront pas conservés.

Jay Koum réagissait, en début de semaine, aux rumeurs selon lesquelles WhatsApp allait changer sa politique et partager des informations avec Facebook. « Cela fait peur aux gens de penser que nous allons soudainement récolter toutes sortes de données. Tout cela est faux et il est important que tout le monde le sache. »

Koum affirme que le rachat par Facebook ne changera pas sa philosophie. « Nous allons nous concentrer sur ce que WhatsApp a promis, de sorte que les gens à travers le monde puissent s’exprimer sans crainte. »

Source : Mashable.com