Les pertes liées à la maintenance du Waterpark de Belle-Mare s’élèvent à Rs 1,3 million. C’est ce qu’a révélé le ministre de l’Agro-industrie dans sa réponse parlementaire au député Adil Ameer Meea, ce mardi 22 septembre. Des pertes conséquentes pour le parc d’attraction qui n’est plus opérationnel depuis octobre 2013, suite à deux cas de noyades de mineurs survenu à une dizaine de jours d’intervalle et qui avaient suscité de vives réactions. La commission d’enquête instituée par la suite avait notamment recommandé des améliorations à la sécurité et conclu que le site de loisirs ne devrait pas définitivement fermer ses portes.

Mahen Seeruttun explique qu’en raison de problèmes financiers, le Sugar Investment Fund n’est pas en mesure d’injecter de fonds dans ce projet, d’où l’incapacité jusqu’ici de rouvrir le parc d’attraction. Le gouvernement est toutefois en discussion avec un « partenaire stratégique » depuis juillet 2015. Les négociations étant toujours en cours, Mahen Seeruttun ne pourra, dit-il, se prononcer davantage. Il précise cependant qu’aucun accord n’a été signé à ce stade. « Le partenaire stratégique devra proposer de nouvelles activités tout en assurant la sécurité », indique le ministre.

Quid des employés ? Malgré l’inactivité du Waterpark & Leisure Village, Mahen Seeruttun assure que les 36 employés n’ont pas été licenciés et que 20 d’entre eux ont été redéployés vers d’autres compagnies.

Photo : Tripadvisor.co.uk