Ce devait être une rencontre de routine pour le bureau politique (BP) du MMM, en cette fin d’après-midi. Or, c’est à un vote à bulletin secret que les membres qui y assistaient ont participé. Cet exercice intervient à la suite de l’entretien d’Ivan Collendavelloo paru dans l’édition d’hier de Week-end, qui n’a pas été au goût de la direction mauve.

Celui qui a démissionné, la semaine dernière, de toutes les instances du parti mauve y est très critique vis-à-vis de son parti. Notamment sur les récentes négociations pour une alliance PTr-MMM. « Il y a, au sein du BP du MMM, des voix qui ne se sont pas exprimées et je le trouve regrettable », a déclaré Ivan Collendavelloo. « Ils n’ont pas dit tout haut ce qu’ils pensaient tout bas. Moi, je l’ai fait, ainsi qu’un ou deux autres membres que je ne nommerai pas, évidemment », a-t-il ajouté.

En règle générale, seuls 16 membres du BP ont droit de vote. Aujourd’hui cependant, ils étaient 41 membres du BP appelés à s’exprimer à bulletin secret. Le résultat ? 1 abstention, et 40 voix pour la fin du Remake 2000, tout en se disant favorables à une nouvelle alliance, sur de nouvelles bases, avec le MSM.