[Mise à jour 18h] La police Kenyane affirme désormais que la bombe était factice.

– – –

[Mise à jour : 16h32] Une source policière anonyme citée par The Associated Press indique que six suspects sont actuellement interrogés.

– – –

La nouvelle est confirmée par les autorités kenyanes. Une bombe était bien à bord du vol Maurice-Paris d’Air France qui a été dérouté d’urgence vers Mombasa. Les forces de sécurité kenyanes procèdent en ce moment à l’interrogatoire de deux suspects. L’engin explosif a été déclenché par la marine kenyane dans un endroit sécurisé hors de l’aéroport de Moi.

Les 459 passagers et 14 membres d’équipage du vol 463 ont été évacués et conduits dans des hôtels avoisinants. L’aéroport a été sécurisé par les forces de l’ordre et tous les vols suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Le vol d’Air France a décollé de Maurice ce 19 décembre à 21h (heure de Maurice). Quelques heures plus tard, il a atterri d’urgence à  Mombasa, un colis suspect ayant été découvert dans les toilettes.

Des enquêteurs français participent à l’enquête initiée par les autorités kenyanes. Celles-ci ont indiqué ont indiqué être en contact avec la partie mauricienne, notamment en ce qui concerne les contrôles de sécurité.

Sources : The Independent, The Guardian

Photo : LeParisien.fr