Follow Us On

Slider

Les pêcheurs crient à l’injustice. L’Asosiasyon Peser Profesionel e Artizanal affirme être pénalisée par le GKA Kitesurf World Cup 2019 qui a lieu actuellement à Bel-Ombre, au l’hôtel Heritage Resort. A cause du tournoi mondial, qui a débuté le 6 septembre et prend fin le 15, la majorité des 69 pêcheurs opérant sur la région de Bel-Ombre, Baie-du-Cap et Le Morne ne peuvent jeter leurs lignes et gagner leurs vies, affirme leur porte-parole Atma Shanto.

Ils n’ont pas été consultés au préalable par les organisateurs, ce qui serait contraire aux conditions stipulées dans le permis Environment Impact Assessment (EIA) qui leur a été accordé, déplore Steve Rambane, président de l’association. Pire, seuls 20 de ses camarades ont été autorisés à poursuivre leurs activités. Et le récif corallien aurait été abîmée lors de l’installation des infrastructures en vue de la compétition. Une lettre a été adressée au Commissaire de police Mario Nobin pour la révocation du permis EIA.

Contacté, le service de presse du ministre de l’Economie océanique assure qu’il y a eu des visites sur place et des études ont été menées avant que les 20 permis ne soient octroyés pour cette période.

Par ailleurs, les discussions du syndicat avec les autorités pour annuler leurs dettes auprès de la Banque de développement avancent positivement, fait comprendre le porte-parole.

Facebook Comments