Censé rassembler la communauté des artistes, le Copyright Bill divise pourtant. Zanzak Arjoon, l’un des porte-parole de la communauté des artistes, estime ainsi que le projet de loi, tel qu’il est conçu viole les droits des artistes que celui-ci devrait protéger.

Le président de l’Association des auteurs compositeurs de Maurice estime également que l’Etat ne peut non plus avoir la mainmise sur la Right Management Society, nouvelle société qui est appelée à remplacer la Mauritius Society of Authors. Des actions légales, souligne Zanzak Arjoon, sont à l’étude.

Le Copyright Bill a été voté avec amendements au Parlement hier soir.