Follow Us On

Slider

«Zenes diboute, planet pe sofe». Comme dans une centaine de pays, Maurice a aussi vu ses jeunes marcher pour le climat. Ils étaient plus de 200 collégiens, lycéens et étudiants à défiler dans le centre de Port-Louis, pancartes en main, et se rassembler au jardin de la Compagnie où s’est tenu un atelier de travail.

A l’initiative du regroupement Fridays for Future, l’événement fait écho aux marches et grèves pour le climat qui ont eu lieu à travers le monde (voir plus bas), ce vendredi 15 mars, suite à l’appel de Greta Thunberg, jeune Suédoise qui n’hésite pas à interpeller les plus puissants gouvernants sur les conséquences de leurs décisions sur l’environnement et l’avenir de la planète. La jeune fille de 16 ans a aussi fait grève tous les vendredis devant le Parlement de son pays. Elle est nommée pour le Prix Nobel de la paix, a-t-on appris hier.

«Il est urgent d’agir face au réchauffement climatique», déclare Keyla Kauppaymuthoo, parmi les fers de lance de Youth for Climate Change. «Maurice est encore plus vulnérable au changement climatique car c’est un petit Etat insulaire, presque pas visible sur une carte mais qui subit énormément de dégâts.»

Les jeunes comptent saisir les autorités. Un courriel sera envoyé aux ministères concernés après l’atelier de travail d’aujourd’hui.

Des moins jeunes étaient aussi au jardin de la Compagnie. Et se sont étonnés de la faible mobilisation.

 La jeunesse du monde se met au vert

Près de 85 jeunes dans divers pays participent à cette mobilisation. Une initiative des jeunes inquiets du futur de la planète. Les slogans de ralliement : «Fridays for Future», «Global Strike for Climate Change», «Global Strike for Future», «SchoolsStrike4Climate». Sur tous les continents, des milliers de jeunes ont quitté leurs classes. Un boycotte pour montrer que la crise climatique est une crise.

Les 17 et 18 janvier 2019, plus de 60 000 étudiants se sont mis en grève en Suède, en Allemagne, en Belgique, en Suisse et en Italie. Un mouvement prend de plus en plus d’ampleur.

Une page Facebook dans chaque pays a été créée avec les hashtags #Fridaysforfuture #ClimateStrike.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Jayen Chellum s’inquiète des appareils-espions et des caméras de Huawei

Les appareils dits intelligents sont censés faciliter la vie de leurs utilisateurs. Ils ont surtout «la capacité de nous espionner»,...

Close