Sous le slogan « l’île Maurice autrement », c’est un plan à trois volets que vient mettre en place le ministère du Tourisme pour booster le nombre de touristes qui se rendent à Maurice durant la basse saison. Car de mai à septembre, explique Xavier Duval, le pays accueille un tiers de vacanciers en moins, soit quelque 100 000 visiteurs, que durant la haute saison. Des efforts seront donc effectués au niveau des prestataires de divers services et des prix qu’ils proposent aux étrangers mais aussi aux Mauriciens, note le ministre du Tourisme.

Premier axe de ce plan qui veut « mettre en avant la grande diversité du produit touristique mauricien » : « Maurice, aventure en famille ». Un programme annuel qui verra une baisse significative des tarifs sur diverses activités. Parmi celles-ci : pêche au gros, excursion en catamaran, observation des dauphins, plongée, marche sous l’eau, les randonnées dans les parcs naturels… La majorité des prestataires, affirme le ministre du Tourisme, sont d’accord pour réduire leurs prix de 30% du 7 mai au 14 août.

Deuxième volet : le golf, Maurice ayant « neuf parcours exceptionnels », indique Xavier Duval. Sous ce programme, du 1er mai au 30 septembre, le touriste ayant opté de résider dans un hôtel avec parcours de golf pourra profiter des autres parcours à travers l’île « pour la somme modique de 50 euros ». Enfin, une « Shopping fiesta » verra des soldes durant trois semaines, à partir du 14 août, dans différents centres commerciaux de l’île.

Des efforts ont également été consentis au niveau de certaines compagnies nationales. Pour ne pas « étrangler la destination Maurice », Emirates Airlines et Air Mauritius ont ainsi accepté de revoir les prix des billets, souligne Xavier Duval, au contraire d’Air France « qui a refusé de coopérer ».

La compagnie d’aviation nationale assurera également des vols additionnels : 6 sur Paris, 4 sur l’Angleterre et 1 sur l’Inde. En outre, du 18 mai à fin septembre, 20 000 billets seront proposés à prix réduits sur La Réunion. Xavier Duval annonce d’ailleurs qu’il se rend aujourd’hui à l’île sœur pour rencontrer les tour-opérateurs et les autorités réunionnaises.

Il mettra ensuite le cap sur les Seychelles où il est l’invité d’honneur du carnaval annuel des Seychelles. L’occasion, dit le ministre, de « renouer » avec l’archipel et de dissiper le « froid » qui s’est installé entre les ministères de Tourisme de nos pays respectifs.

Autre priorité, poursuit Xavier Duval, pour booster le nombre de vacanciers : le tourisme de croisière. A titre d’exemple, dit le ministre, les sept croisières de Costa Croisière à Maurice rapportent au pays Rs 500 millions.