Ils ont levé l’ancre en janvier de cette année à Sainte-Lucie, aux Caraïbes. Leur trajet : le tour du monde. Ce périple à bord d’un voilier en compagnie de 20 autres équipages dans le cadre du World Arc Rally, ils le font à une vitesse de 8 nœuds, c’est-à-dire, 14 km/h. Les équipages arriveront au bout de leur voyage en avril 2019. Pour s’approvisionner, les voiliers s’arrêtent en moyenne chaque deux semaines dans plusieurs ports. A Port-Louis, ils profitent du début de l’été pour se recharger les batteries.