A l’heure du bilan, le ministre de la Pêche affiche la satisfaction. Rencontrant la presse aujourd’hui, Nicolas Von-Mally a expliqué qu’au fil de ces dernières années, Port-Louis a été transformé en hub de pêche de notre région. Confortant, au passage, le statut de notre seafood hub comme pilier de l’économie.

Von-Mally estime que le pays ne s’arrête pas en si bon chemin. Il a ainsi révélé qu’un important accord bilatéral sur l’exportation de notre poisson vers la Russie est en voie d’être conclu. Au niveau local, le ministre de la Pêche a redit sa détermination d’aider les pêcheurs à se lancer dans des projets d’aquaculture. Toutefois, a-t-il prévenu, l’aquaculture ne se résume pas à l’élevage de poisson mais aussi comprend celle des huîtres, de crabe ou de concombre de mer, produit à forte valeur ajoutée très demandé sur le marché asiatique. L’expertise étrangère a été sollicité, selon Von-Mally, pour apprendre aux pêcheurs locaux les techniques pour permettre la reproduction de concombres de mer ou de crabes en captivité.

Le ministre de la Pêche a ainsi enjoint les pêcheurs à s’essayer à ces nouvelles techniques. Histoire de les inspirer, il les invite à la journée portes ouvertes qu’organise le centre de pêche d’Albion, ce dimanche.