Un froid s’est installé entre nos politiques lors de la visite de Sushma Swaraj. Plus particulièrement entre le Premier ministre Navin Ramgoolam, Paul Bérenger et Pravind Jugnauth. Un rendez-vous avec le leader de l’opposition n’était, en effet, pas prévu sur le planning de la ministre indienne des Affaires étrangères. Navin Ramgoolam s’est d’ailleurs exprimé sur la question lors de la conférence de presse conjointe du bloc rouge-mauve, samedi dernier.

Hier, lors de la cérémonie commémorant le 180anniversaire de l’arrivée des travailleurs engagés à Maurice, Ramgoolam a omis de mentionner la présence de Jugnauth, mais pas celle de Bérenger, son prédécesseur en tant que chef de file de l’opposition. Jugnauth et Bérenger se sont d’ailleurs ignorés.