Il est reparti en homme libre des locaux de l’Independent Commission against Corruption. Vishnu Lutchmeenaraidoo a quitté Moka peu après 13h, à l’issue de son interrogatoire under warning.

Sans livrer de détails, le ministre des Affaires étrangères se dit satisfait du déroulement de son audition à laquelle il a, dit-il, pleinement collaboré. Interrogé par ION News sur son éventuelle démission en tant que ministre, Vishnu Lutchmeenaraidoo manie la dérision. « Vous rêvez ? » a-t-il lancé.

Son dossier a atterri en même temps que celui de Raj Dayal sur le bureau du Commissaire de police, à 9h ce matin. Mario Nobin a toutefois refusé de donner le feu vert pour l’arrestation de Vishnu Lutchmeenaraidoo.