Depuis 2015, 377 personnes ont eu accès au VIP Lounge de l’aéroport suite aux requêtes du bureau de la présidence de la République. Mais Ivan Collendavelloo n’a pas divulgué leurs noms, évoquant un avis reçu à ce propos. L’insistance des membres du PMSD, dont le leader de l’opposition Xavier Duval, n’y fera rien. Qu’en est-il d’Alvaro Sobrinho ? Là encore, le Premier ministre par intérim persiste : il ne révélera pas les noms.

En revanche, les conditions d’accès au VIP Lounge sont en cours de révision, a déclaré Collendavelloo. Le dernier exercice de ce type remonte à l’an 2000, a-t-il précisé aux questions du député Salim Abbas Mamode.