Cela prend, certes, du temps, mais le projet du Victoria Urban Terminal avance. C’est d’ailleurs parce que le projet est colossal et comprend plusieurs volets qu’il se fait attendre, a insisté Nando Bodha au Parlement.

«C’est la première fois qu’on fait un tel projet», n’a cessé de souligner le ministre des Infrastructures publiques. Face à Osman Mahomed qui s’est inquiété du retard pris mais aussi du fait qu’il n’y ait pas d’entité définie qui chapeaute ce projet. Bodha a, en effet, indiqué que ce rôle revient au Conseil des ministres, qui intervient à chaque étape.

Le consortium de compagnies du privé s’est vu offrir un package de mesures similaires à ce qui est proposé pour les smart cities. De même qu’un bail de 60 ans.

«C’est la première fois que le secteur privé investit plus de Rs 1 milliard», a fait ressortir Bodha. Du reste, le «bijou» sera présenté la semaine prochaine, a-t-il assuré.