L’appel à la mobilisation concernait surtout les clients du plan Super Cash Back Gold. Au final, des investisseurs de Bramer Asset Management se sont joints à la marche pacifique des anciens clients du groupe BAI.

Dans les rues de Port-Louis, du centre social Marie Reine de la Paix au jardin de la Compagnie, s’élevaient les cris de « Bhadain vanpir ! ».

Le ministre des Services financiers, soutient le travailleur social Salim Muthy, n’a pas tenu parole. Certains clients de SCBG n’ont toujours pas été remboursés. Ils contestent également les déductions annoncées le mois dernier.

Des actions légales sont envisagées. A cet effet, un recensement des clients qui se sentent lésés est effectué depuis le 7 juillet auprès de l’avoué Kaviraj Bokhoree. Jusqu’ici, 1 200 personnes se sont présentés, dit-il.

L’avocat Rama Valayden réclame, pour sa part, une commission d’enquête pour faire la lumière sur les conditions entourant les remboursements.

Roshi Bhadain a choisi de réagir sur sa page Facebook. « J’ai fait du mieux que je pouvais pour le plus grand nombre et notre équipe a travaillé sans relâche pour ceux dans le besoin… et non les gourmands ! » Les clients mécontents ? Des « busybodies », selon le ministre, alors que Salim Muthy et Rama Valayden politisent ce débat, fait-il comprendre.