Rama Valayden se réjouit de la décision de Privy Council d’entendre l’appel des quatre condamnés de L’Amicale. Les Law Lords se sont prononcés hier, 3 février. Rama Valayden, représentant légal des quatre détenus, souligne que leur persévérance a porté ses fruits. Ce qui a permis au Judicial Committee du Privy Council de reconnaître qu’il y avait bien des erreurs factuels dans leur première décision, rendue en décembre dernier. L’avocat note également que c’est la première fois que ce tribunal de dernière instance accepte d’entendre un cas aussi longtemps après le procès et le jugement rendu.

En attendant le jugement du Conseil privé de la reine, Rama Valayden lance un appel à la Commission de pourvoi en grâce. Cela afin que les frères Sheik Imran et Khaleeloudeen Sumodhee, ainsi qu’Abdool Naseeb Keeramuth et Muhammad Shafiq Nawoor soient relâchés. Le Privy Council pourrait se prononcer dans un an ou deux, fait valoir l’homme de loi. Les quatre hommes, assure Valayden, se conformeront à toutes les conditions qui leur seront imposées, même drastiques, à l’exemple d’une assignation à résidence.