Il n’y a «pas de souci d’appréhension» quant au fait que l’éducation tertiaire est désormais gratuite. L’assurance vient de la ministre de l’Education Leela Devi Dookun-Luchoomun, ce mercredi 9 janvier. Les modalités de cette mesure annoncée le 1er janvier doivent encore être définies.

Dookun-Luchoomun s’est aussi exprimée sur le cas de cette jeune fille de Goodlands qui a obtenu une place en Grade 7 dans un collège à Pailles. Sa demande de transfert a été refusée. L’élève peut se tourner vers les collèges privés de Goodlands, soutient la ministre.

Celle-ci était à St Pierre pour une cérémonie de remise de matériel scolaire.