Offrir une éducation de qualité à un prix abordable. C’est la mission que s’est fixée la Richfield International Secondary School, qui prend ses quartiers dans la capitale. Cet établissement privé ne souhaite pas seulement que les élèves qu’elle accueillera repartent avec leur diplôme en poche. Mais surtout, que les jeunes puissent laisser libre cours à leur créativité. D’où le choix de proposer, pour sanctionner le parcours secondaire, l’International Baccalaureate.

La Richfield International Secondary School ouvre ses portes cette semaine au public pour présenter ses locaux et son offre pédagogique. ION News a rencontré son directeur, Vijay Appanah. Celui-ci est aussi à l’origine de la Mascareignes Academy of Economics, Law and Management (MALEM).