Une formation sur les données spatiales est dispensée aux 30 spécialistes de la mer du jusqu’au 18 janvier à l’Institut océanographique de Maurice. La formation, axée sur les systèmes d’information géographique, vise à présenter aux scientifiques mauriciens les technologies géo-spatiales pour recueillir des données.

L’expert de l’université de Macquarie, Joseph Maina, explique que cet atelier aidera les participants dans la prévention de problèmes environnementaux.

Ruby Moothien Pillay, la directrice de l’Institut océanographique de Maurice, ajoute que ces outils aideront les chercheurs africains à mieux comprendre l’évolution de l’environnement marin. Présent à la cérémonie d’ouverture ce 14 janvier, Prem Koonjoo, le ministre de la Pêche, a abondé dans le même sens.

Cette formation de cinq jours est financée par la Western Indian Ocean Science Association, en collaboration avec le ministère de la pêche.