Des habitants de Sainte-Croix et de Cité la Cure sont très remontés contre les autorités. Ils déplorent le fait qu’ils attendent toujours la visite de la police pour pouvoir toucher l’allocation en cas de fortes pluies. Alors que leurs maisons ont été inondées la semaine dernière. Ainsi, ce lundi 8 janvier, ils sont une centaine à patienter dans l’enceinte du poste de police d’Abercrombie.

Las d’attendre les documents requis de la police, les esprits s’échauffent. Les policiers ont fort à faire surtout quand les habitants haussent le ton d’un cran.

Sabrina Cangy, une habitante de la localité, affirme que depuis le vendredi 5 janvier, elle attend de pouvoir toucher sa compensation.

De son côté, Sandra Lourdes est exaspérée face à la situation : sa maison à Sainte-Croix est inondée, le matériel scolaire de ses enfants trempé tandis que ses vivres n’ont pas tenu le coup face à la pluie et la montée des eaux.