Follow Us On

Slider

Dr Lalini Unmole prévient : Que les planteurs n’épandent pas davantage d’insecticide dans leurs champs de pommes d’amour, car ils en utilisent déjà beaucoup. La Principal Research Scientist en entomologie du Food and Agricultural Research and Extension Institute (FAREI) explique que c’est une campagne d’éradication ciblée qui est menée contre le Tuta Absoluta. La larve de cet insecte nuisible s’attaque de préférence aux plantes de tomates et de pommes d’amour.

La scientifique explique que le FAREI déploie des pièges à travers l’île afin d’éliminer en masse les mâles de cette espèce. Et d’empêcher, par conséquent, que les œufs pondus par les femelles Tuta Absoluta ne soient fécondés.

Mahen Seeruttun demande aux planteurs de ne surtout pas abandonner les champs affectés. Car cela accélérera la propagation de l’insecte. Le ministre de l’Agroindustrie suggère plutôt aux cultivateurs affectés de prendre contact avec le FAREI afin d’utiliser les techniques de contrôle adéquat.

Facebook Comments