Il a eu la peur de sa vie. Mick Fanning, triple champion du monde de surf, s’est fait attaquer par un requin alors qu’il disputait le J-Bay Open, sixième étape sur onze du championnat du monde. Des spectateurs choqués ont assisté en direct et, surtout, impuissants à ce qui aurait pu être un accident des plus dramatiques à Jeffreys Bay, Afrique du Sud.

Le surfeur attendait tranquillement une vague au début de la finale lorsqu’un requin a subitement surgi derrière lui. Utilisant sa planche comme bouclier, celui que l’on surnomme « White Lightning » a essayé de se défaire de l’animal, lui assénant même des coups de poing, avant que l’équipe d’encadrement ne vienne les secourir, lui et son compatriote Julian Wilson, en jet ski. Ce dernier a d’ailleurs tenté de lui porter secours en nageant vers le requin quand il s’est rendu compte de la présence du squale. Les deux hommes sont sortis indemnes.

mick fanning et julian wilson

Intervenant à la télévision après l’incident, Mick Fanning explique que le requin « s’est retrouvé coincé dans le ‘leash’ » (cordon de sécurité reliant la cheville à la planche). « Je donnais des coups de pied et criais. J’ai juste vu une nageoire. Je n’ai pas vu ses dents. J’attendais qu’il vienne me mordre quand je nageais. Je lui ai mis un coup dans le dos », a-t-il raconté. (La suite après la vidéo)

Les organisateurs ont tenu à préciser que le surfeur de 34 ans allait bien. N’empêche que face à une telle attaque, la World Surf League a préféré suspendre la finale qui avait lieu à Jeffreys Bay, en Afrique du Sud. Il n’est toutefois pas encore certain, à ce stade, si Fanning participera au reste de la compétition. Les 8 000 points qu’il a reçus – le même nombre que Julian Wilson – suite à l’annulation de l’événement le plaçant 250 points derrière le Brésilien Adriano de Souza, leader de la série.

Les memes ont aussi déferlé sur les réseaux sociaux.

 

Source et photo : World Surf League