Renforcer les liens économiques entre Maurice et l’Inde. C’est l’objectif de l’India-Mauritius Trade and Cultural Friendship Forum qui aura lieu en juillet prochain à l’hôtel Intercontinental, à Balaclava.

Le directeur Deven Maulloo a dévoilé ce vendredi 17 juin ce projet visant à permettre un échange d’idées entre entrepreneurs locaux et de la Grande péninsule. A l’agenda, du 24 au 27 juillet : des discussions avec un maximum de 250 hommes d’affaires venus de l’Inde. Elles tourneront notamment autour des secteurs phares de Maurice tels que le tourisme, l’agroalimentaire, l’informatique ou encore l’économie océanique. Ce sera l’occasion pour les parties concernées de négocier la mise en place d’une plateforme locale où pourront s’implanter des firmes indiennes.

Dans ce contexte, 150 places sont à pourvoir pour les participants mauriciens. Les inscriptions seront ouvertes à travers le Board of Investment dès ce lundi 20 juin, et ce jusqu’à la fin du mois. Deven Maulloo assure que le processus de sélection se fera en toute transparence. Les organisateurs de la conférence ambitionnent également la cohésion régionale de par la coopération d’acteurs clés comme la Commission de l’océan Indien et des représentants réunionnais.

Maurice joue ici la carte de passerelle vers le continent africain. Raj Rampertab, chargé de ce projet, évoque le vif intérêt qu’a suscité, en Inde, cette initiative de faire de Maurice un business hub. L’Etat de Goa est le principal sponsor de cette première conférence tandis que la Bourse de Bombay s’est engagée à être de la partie.

Le Parliamentary Private Secretary indique aussi que diverses tournées favorables ont été enclenchées à travers la Grande Péninsule depuis la visite du Premier ministre sir Anerood Jugnauth, en octobre dernier, pour permettre des prises de contact avec les opérateurs indiens. Ces derniers sont enclins à tirer profit de l’écosystème économique mauricien qui servira de tremplin vers l’Afrique grâce aux accords de libre-échange COMESA et SADC.