Follow Us On

Slider

Les morcellements nécessitant un permis «Environmental Impact Assessment» (EIA) devront obligatoirement soumettre un «Drainage Impact Assessment». C’est ce qu’a indiqué Etienne Sinatambou, ministre de l’Environnement le mardi 28 mai.

Il assistait au lancement d’un atelier de travail avec des experts et techniciens dans le domaine de l’environnement sur une nouvelle stratégie nationale de préservation du littoral de Maurice et Rodrigues. Etablir de nouvelles normes basées sur les meilleures pratiques internationales pour les études EIA est également au programme.

Durant deux jours, l’expert anglais Jonathan McCue, Managing Director à Sustainable Seas, se chargera de la formation. Il explique qu’il est question d’entraîner les experts à collecter et interpréter des informations et à soumettre des recommandations. Il souligne que le changement climatique, associé à de mauvaises décisions gouvernementales, peut avoir des effets néfastes sur la qualité de l’écosystème marin. Il est donc impératif de former les acteurs du secteur.

Facebook Comments